Infos et Conseils

# Conseils pour l’achat des films étirables :
Afin de mieux comparer les films étirables, débobinez manuellement un mètre exactement et vérifiez ces deux caractéristiques : 1- Est-ce qu’il fait du bruit ? 2- Est-ce qu’il est bien transparent ?
Pendant qu’une personne reste immobile, une seconde recule tout en étirant le mètre de film jusqu’à ce qu’il se déchire. Mesurez la distance parcourue. Cela représente le facteur d’étirabilité. Un facteur de 2, par exemple, représente 100% d’étirabilité, 1 mètre théorique représente 2 mètres réels lors de l’utilisation du film. Cela veut dire que si le prix d’achat est de 1 DH à l’état brut, son coût réel est de 0,50 DH une fois étiré.

# Comment reconnaitre un toner d’origine d’un toner contre-fait ?
Une cartouche et un toner produit par la maison mère HP internationale aurait à chaque fois pour la meme référence le meme poids. Exemple toner C7115a : 1.050kg cartouche C8727a : 70grs. Un toner vrai,en sus sur l’emballage,on ajoute une etiquette spécifiant le nom de l’imprimante,le code à barre,la quantité,cela est un label permettant de reconnaitre l’authenticité de l’article. Concernant un toner contre-fait,nous pouvons remarquer que l’emballage peut etre un blanc mat et non brillant(papier recyclé de mauvaise qualité),puis lors de l’ouverture,nous constatons que la colle est dure et continue de manière aléatoire,alors que le vrai,la colle est bien dosée,mise sur les cotés de la bande en discontinue,et lors de l’ouverure,cela ne demande pas beaucoup d’effort.

# Conseils pour l’achat d’un destructeur :
Lors de l’achat d’un destructeur de documents, faîtes attention à la capacité indiquée. Les fournisseurs de destructeurs se basent sur des feuilles de 70 g et non de 80 g pour définir la capacité de leurs appareils. Au Maroc, le papier le plus utilisé a 80 g. Une règle de trois s’impose : 6 x 70 g / 80 g = 5,20 feuilles
Pour un appareil dont la capacité théorique est de 6 feuilles, nous vous recommandons de ne détruire que 4 feuilles à la fois.

# Conseils pour Eviter les Bourrages de Papier :
Avez-vous un problème de bourrage de papier ? Croyez-vous que la cause principale de bourrage est le papier ?
Pas du tout, détrompez-vous !
1) Le bourrage provient à 80% des roulettes et des crochets de la photocopieuse qui s’affaiblissent avec l’usure et n’arrivent plus à accrocher le papier pour le faire monter dans le circuit de la photocopieuse.
Avez-vous un problème de gondolage quand le papier se froisse à l’arrivée de son itinéraire ?
Le problème vient des guides de transfert ou des guides de séparation. Il suffit d’avoir un papier d’excellente qualité (laser) très lisse et des crochets de photocopieuse faibles pour que le papier se bourre. Si vous mettez par contre un papier avec une surface plus dure (papier photocopie simple) et une qualité inférieure à celle du papier laser dans une photocopieuse ayant des crochets faibles, le papier sera entraîné sans problème. Croyez-vous toujours que c’est le papier?
2) Le bourrage est dû à 20% au grammage et à la composition intrinsèque de la pâte à papier ou du papier recyclé qui doivent respecter des normes aux niveaux du taux d’humidité et de la proportion recyclé / pâte à papier. Cette proportion doit être adaptée et doit se maintenir malgré la chaleur de l’impression pour que le papier ne se froisse pas.
L’humidité du papier est une autre cause possible mais aujourd’hui tout à fait improbable, du fait que le papier est généralement bien emballé et protégé.

Quel est le papier idéal ?
Vous devez faire des essais pour trouver un bon papier laser qui s’adapte à votre photocopieuse et à votre imprimante. Vous devez ensuite maintenir dans la mesure du possible la même marque de papier ou avec une qualité presque égale.